La Faquinade

Hugh,

La Faquinade est un blog amateur ayant pour thématique générale l’imaginaire, tel qu’entendu dans littératures de l’imaginaire ; ce qui englobe la fiction, la fantasy, la science-fiction, l’uchronie, le fantastique, l’horreur et bien d’autres genres de littératures. Attention cependant : amateur ne veut pas dire amateurisme. Pour l’ensemble de son propos, la Faquinade se veut sérieuse et souhaite proposer à ses lecteurs des billets de qualité, reflétant d’une véritable réflexion et volonté critique. Si ce blog est amateur, en cela qu’il n’est pas source de revenu pour ses contributeurs, il n’en reste pas moins que son but est de produire des papiers sérieux et travaillés.

Dire que la Faquinade ne se réservera qu’aux seules littératures de l’imaginaire, c’est mentir. Et comme mentir, c’est mourir un peu, essayons de rester en bonne santé aussi longtemps que possible. En effet, si vous y trouverez certes une plus grande proportion de papiers sur de la littérature fictionnelle relevant de l’imaginaire – sous plusieurs formes, de la nouvelle au conte -, ne vous étonnez pas d’y croiser des billets sur des essais tournant autour de l’imaginaire, de près ou de loin, mais aussi des articles de réflexion plus poussés ou d’autres de présentation rapide d’ouvrages, ainsi que des billets de news vous informant sur l’évolution du blog. Tout cela s’accompagne également d’une volonté transversale aux cultures de l’imaginaire avec des billets sur le cinéma de genre, le jeu de plateau, ou de rôle, grâce à des contributeurs que vous pouvez découvrir ici.

La Faquinade n’a pas vocation à vous présenter les actualités de chaque rentrée littéraire. Non pas, seigneurs. Elle vous invite seulement à venir errer avec nous dans une sorte de vagabond-dance / vague abondance / vagabondance littéraire qui nous est propre, à y rebondir au gré de nos réflexions et de nos coups de cœur. De plus, la plupart des ouvrages que vous trouverez ici sont dans leur traduction française, quand ils ne sont pas écrits directement dans la langue de Ribéry (si si). Ce n’est pas que la langue de Thatcher nous ennuie ou nous gêne mais… nous avons décidé de lire, jouer et visionner en français, quand faire se peut. Il appartiendra donc à chacun de s’informer de la VO quand elle ne sera pas évoquée.

Première ébauche de visuel par Gaths Design.

Première ébauche de visuel par Gaths Design.

Quant à s’informer, la Faquinade a pour but l’ouverture culturelle : ses articles se verront donc truffés de liens hypertextes vers des artistes (auteurs, réalisateurs, musiciens…) et des œuvres que vous pouvez consulter, commenter etc… La grande majorité de ces liens renverra vers une certaine encyclopédie en ligne libre d’accès et se voulant universelle, comme la notion de la culture dont nous nous faisons les défenseurs ici. Vous trouverez bien évidemment d’autres types de liens à la pertinence aussi discutable que la décision de faire un film en trois volets sur un ouvrage de 180 pages.

Il nous faut également préciser que nous ne sommes affiliés à aucune structure, donc que nous ne faisons la promotion d’aucune maison d’édition particulière. Les littératures de l’imaginaire étant régulièrement l’apanage des mêmes éditeurs (dont certains ont pris une importance conséquente sur le marché), il va de soi que le lecteur risque de recroiser les mêmes groupes éditoriaux. Ce n’est en aucun cas une volonté promotionnelle, seulement le reflet d’un état de fait. Mais, autant que faire se peut, la Faquinade essaiera de diversifier ses errances pour permettre un voyage plus éclectique dans le paysage éditorial spécialisé français. Signalons également que les photos postée sur ce blog sont toutes réalisées pour la Faquinade, sauf dans le cas des films.

De plus, bien que nous aimions (surtout Vil Faquin) parler et raconter des trucs sur des trucs qui racontent d’autres trucs, nous avons dans l’idée que les internets doivent être un espace qui donne la parole à tous. C’est pourquoi, la Faquinade, blog de lecteurs, donnera parfois la parole à des auteurs, éditeurs, imprimeurs et autres professionnels du livre dans des tribunes/éditos et lors d’entretiens, afin que chacun soit représenté sur ce petit bout de réalité numérique. Et donc, si on part sur des mois à 5 semaines, ça donne un truc du genre :

  • 1 Y F’rait beau voir,
  • 2 Billets Séries B,
  • 1 Billet Homo Ludens,
  • 4 billets en SFFF.
  • 1 édito & 1 interview.
Vil Faquin

Visuel publicitaire (cartes), par Gaths Design.

Nonobstant son ton rigolard, gouailleur et parfois acide, la Faquinade se veut un espace de découverte culturelle, d’échange et de communication. Vous êtes tous encouragés à donner votre avis, quel qu’il soit, du sociologue bourdieusien au grammar nazi, parce que malgré notre bonne volonté, des coquilles peuvent subsister. Cependant, nous sommes tous faibles, errare humanum est & co’, et nous pouvons ployer sous les affres de nos subconscients ingrats et abscons.

Le rythme de publication de la Faquinade se veut de deux articles par semaine, un premier le mardi (avec parfois un décalage au mercredi) et un autre le samedi (avec parfois un décalage au dimanche). Ce rythme, nous essayons de nous y tenir, comme gage de qualité et comme motivation, mais nous avons chacun d’autres occupations professionnelles qui peuvent ne pas nous permettre d’honorer certaines publications, veuillez nous en pardonner. Nous souhaitons avant tout que les papiers soient de qualité, quitte à prendre plus de temps et rater une échéance, mais cela se fait rare.

Subséquemment, nous vous souhaitons un bon voyage dans ce grand incendie mental que veut être la Faquinade et nous vous baisons.

Fort.

Tous.

Vil Faquin

15 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s