Jeux de Rôle

Tests de Jeux de Rôle.

Littérature et jeu de rôle : le principe des vases communicants.

Table Ronde modérée par le Vil Faquin à la Convention Octogônes :
« Jeu de rôle et littératures de l’imaginaire : le principe des vases communicants. »
Intervenants : Fabien Hilwein / Jean-Laurent Del Socorro / Mahyar Shakeri.

—–
– Organisation : Pôle Fiction Octogônes.
– Photographie par G2L2 Corp.
– Montage : Coyotte.
– Prise de son : Actu SF.

Vil Faquin.

On en parle : Wastburg, Sovok et Interview de Go@t.

Publicités

Interview Gauthier ‘Go@t’ Lion / 21.3.15

Interview de Gauthier ‘Go@t‘ Lion

Billet à lire : Wastburg.

Présentation

Bonjour, t’es qui ? Un beau gosse. Le gendre idéal. L’homme parfait. Avec le poil soyeux. Et modeste, avec ça.

Ca va ? J’veux dire la vie, la famille ? Plutôt bien, oui. Je suis papa célibataire d’une charmante petite fille de 4 ans. J’ai déménagé sur Paris depuis un peu plus de 6 mois pour le boulot. Et c’est une excellente source d’inspi pour Wastburg, ça tombe bien !

Et sinon, tu as un vrai métier ? Je travaille pour l’administration. Celle qui cherche des fraudes et du cheval dans le bœuf. Ça risque aussi de se retrouver dans un scénario un jour ou l’autre, ça.

Ils sont beaux mes purgeards ! Frais ! Frais ! Les gras purgeards !

Ils sont beaux mes purgeards ! Frais ! Frais ! Les gras purgeards !

(suite…)

Wastburg

Wastburg

Cédric Ferrand

Cela fait désormais presque une année complète que j’ai acheté Wastburg. C’était même mon premier ouvrage chez Les Moutons Electriques. J’étais subitement tombé amoureux de l’univers truculent et de la gouaille non pas subtile de ses habitants, de la crasse moisie de ses ruelles et des entourloupes à la pelle. Mais je ne l’avais pas lu. Non puisque j’ai, comme beaucoup de monde à vrai dire, découvert cet univers à travers le jeu de rôle éponyme qu’en a fait son auteur, Cédric Ferrand.

Nous reparlerons de ce jeu ici car si j’ai lu le roman, c’est avant tout parce que j’avais envie de me remettre au jeu mais, ayant perdu ma table de joueurs au détour de déménagements, événements de vie professionnelle ou personnelle, soirées houblonnées et moults conventions rôlistiques, il me fallait m’y remettre par moi-même. Quoi de meilleur pour maîtriser l’univers que de se faire au background. C’est donc aussi un peu de JDR dont on va parler. Ou en tout cas, on va préparer le terrain.

C’est donc avec un amour déjà établi que j’abordais Wastburg, avec dans l’idée de prendre la suite pour créer mon bout de quartier mafieux loritain.

Wastburg et son pendant JDR avec les trois premières extensions, un jeu simple à prendre en main sur lequel on reviendra bientôt !

Wastburg et son pendant JDR avec les trois premières extensions, un jeu simple à prendre en main sur lequel on reviendra bientôt !

(suite…)

Jouer avec l’Histoire

Jouer avec l’histoire

L’atelier du jeu de rôle

Trêve de boutades. J’suis dans la panade, mon inspi tombe en rade, j’me sens comme une armure dans une cartonnade. J’ai pas l’temps, mon esprit glisse ailleurs. Toussa quoi. Donc l’intro sera courte.

On continue donc, après ces références plus que douteuses, avec La Rentrée des Cartables et, après avoir fait un précédent billet sur Cyberpunk – 1988 de Mark Downham, nous voilà en train de nous atteler à un nouvel essai qui concerne directement une section de la Faquinade non encore exploitée : Le Jeu de Rôle. Mais, amis non rôlistes, restez jusqu’au bout, le propos initial concerne le JdR (aka Jeu de Rôle) mais la lecture en est intéressante pour tous.

Roll, roll, petit dé 10, tu as l’avenir au creux de tes facettes.

Une illustration soignée et un design propre et sobre. Et puis, je ne sais pas vous, mais la texture de cette couverture me rappelle quand j'avais 2 ans et que je mettais tout dans ma bouche.

Une illustration soignée et un design propre et sobre. Et puis, je ne sais pas vous, mais la texture de cette couverture me rappelle quand j’avais 2 ans et que je mettais tout dans ma bouche.

(suite…)