vil faquin

Astonishing Loosers – Le Fléau de Nous Autres #1 (Brigade Chimérique, JDR)

Astonishing Loosers – Le Fléau de Nous Autres #1

Descritpion ci-après.

(suite…)

Publicités

News 24 / 15.11.17 / Film-reviews, JDR et suite

Hugh,

Ici Vil. Comme vous avez pu le constater depuis quelques temps, le rythme insoutenable de parution s’est ralenti. Une bonne raison à cela : insoutenable, il l’était réellement. Depuis l’ouverture de ma boutique il y a tout juste un an, et le quota d’heures hebdomadaires qui va avec, il est vrai qu’il m’est devenu bien plus difficile de dégager suffisamment de temps pour écrire 20 pages word par semaine comme c’était précédemment le cas.

Pourtant je lis plus qu’avant, ma PAL ne cesse de diminuer – je n’ai jamais connu ça – et je dois bien avoir 9 à 10 ouvrages en attente d’une critique sur ces terres. C’est dire. Cependant, vous le savez, j’aime écrire et j’aime encore plus passer du temps à donner mon avis, sinon ce site n’existerait pas. Non pas que je le trouve supérieur ou quoi que ce soit mais le fait de formuler par écrit un avis construit sur un sujet précis (en l’occurrence ici, bien souvent, un bouquin ou un film) force à affiner celui-ci afin d’être le plus pertinent possible.

Mais gardons la justification de la critique pour plus tard – et j’espère de façon largement plus formelle et profonde – pour arriver au sujet qui nous intéresse aujourd’hui.

Enfin, je me lance dans la co-organisation d’une convention dijonnaise de JDR au printemps prochain, dont le visuel à été réalisé par l’incroyable Melchior Ascaride (comme pour le Colloque du Héros). C’est du lourd, mais on vous en reparlera plus en détail un peu plus tard !

ConvenSongeWeb

Avec un sous-titre accrocheur comme ça, il faut s’attendre à y croiser madame la sous-préfète je pense.

(suite…)

Colloque du Héros 2017 – Campbell en question (Dimanche)

Colloque du Héros 2017 – Campbell en Question (Dimanche)

Méninge Faquin

La première édition du Colloque du Héros a donc eu lieu les 29 et 30 avril derniers lors de la sixième édition du merveilleux festival des Intergalactiques de Lyon. Nous y avons exploré, au travers de 7 conférences successives, la façon dont se comportaient les héros, classiques ou non, tout en questionnant le modèle du monomythe campbellien (brillamment expliqué ici autour de Fillon [j’adore ce lien], me demandez pas pourquoi).

Bref voilà la seconde partie des interventions du premier Colloque du Héros : Campbell en question.

Profitez-en pour vous abonner à notre page YouTube.

Vil Faquin : Lancelot et fils.

(suite…)

Colloque du Héros 2017 – Campbell en question (Samedi)

Colloque du Héros 2017 – Campbell en Question (Samedi)

Méninge Faquin

La première édition du Colloque du Héros a donc eu lieu les 29 et 30 avril derniers lors de la sixième édition du merveilleux festival des Intergalactiques de Lyon. Nous y avons exploré, au travers de 7 conférences successives, la façon dont se comportaient les héros, classiques ou non, tout en questionnant le modèle du monomythe campbellien (brillamment expliqué ici autour de Fillon [j’adore ce lien], me demandez pas pourquoi).

Bref voilà la première partie des interventions du premier Colloque du Héros : Campbell en question.

Profitez-en pour vous abonner à notre page YouTube.

Laurent Aknin : Jim Hawkins et Mr. Hyde.

(suite…)

Tout au milieu du monde

Tout au milieu du monde

Julien Bétan, Mathieu Rivero
& Melchior Ascaride

J’ai lu Tout au milieu du monde (que j’abrégerai dorénavant TAMDUM, déjà parce que ça me fait marrer, et aussi parce que c’est moins long) une semaine avant sa sortie officielle car ses auteurs avaient eu la gentillesse – sur mes demandes et menaces de mort appuyées – de me le faire parvenir en avance, en signe, j’imagine, de soumission à mon autorité critique folle, que chacun ici reconnaîtra – ou bien, si tu ne la reconnais pas, habile lecteur, tu seras banni ad vitam aeternam de cette terre numérique de plaisir, tant pis pour toi ou, comme on disait dans mon collège : che! Cependant, malgré toute ma bonne volonté je n’ai pas trouvé le ton juste et une approche qui me satisfasse pour parler de l’ouvrage. J’écrivais, je griffonnais mais je n’y arrivais pas. Pourquoi ?

Ce n’est pas la première fois que j’ai l’impression de passer à côté de quelque chose mais c’est bien la première fois que j’ai cette impression tout en en ayant une autre totalement contradictoire, celle d’avoir saisi un sens profond. C’est étrange d’avoir l’impression de passer un moment formidable dans une oeuvre et, soudainement, d’être certain d’avoir loupé un truc. Ce genre de truc qui ne peut que vous décevoir.

C’est exactement mon cas mais, que ce soit bien clair, on va quand même décortiquer ce bousin, parce que merde.

DSCN9602

Rouge, noir, blanc. Un choix graphique imitant celui de la Faquinade qui honore ses auteurs 😀

(suite…)