Interviews

Faut bien faire causer tout le monde non ?

Interview de Zippo / 8.12.16

Interview de Zippo / 8.12.16

Présentation

Bonjour, t’es qui ? Salut. Je suis plusieurs personnes, mais pour cet interview je serai Zippo. C’est mon nom de rappeur. Y a pas plus schizo qu’un rappeur.

Ca va ? J’veux dire la vie, la famille ? Oui oui, on vieillit doucement, on s’en sort bien.

Et sinon, tu as un vrai métier ? Pas vraiment. Au sens où on l’entend généralement, je déteste travailler. Pour les autres je veux dire. Mais bon faut bien remplir le frigo, obligé de faire un billet par ci par là. Ces derniers temps je fais des déménagements avec un pote, je donne des coups de main. J’ai fait toutes sortes de boulots depuis une quinzaine d’années, la plupart du temps des trucs chiants ou aliénants. L’avantage c’est que tu découvres les coulisses de ce monde, c’est très nourrissant pour l’écriture aussi.

Aujourd'hui place à l'imaginaire sonore avec Zippo et son rap décapant.

Aujourd’hui place à l’imaginaire sonore avec Zippo et son rap décapant.

(suite…)

Interview de Stéphane du Chat qui Fume / 20.1.17

Interview de Stéphane du Chat qui Fume.

A La Faquinade, ça fait un moment qu’on veut vous parler du monde merveilleux de l’édition vidéo. Et c’est chose fait avec notre interview du jour. C'est celle de Stéphane, membre éminent du Chat Qui Fume. Cette boite au nom rigolo édite depuis plus de dix ans des titres très variés, toujours assez folkloriques ; L’Affaire de la jeune fille au pyjama jaune, Dynamite Jackson ou encore Journée noire pour un Bélier. Parmi leur catalogue, on trouve de la série B/Z Italienne et Américaine, mais aussi un peu de musique.

Présentation

Bonjour, t’es qui ? Je suis ne suis pas un numéro. Je suis Stéphane du Chat qui Fume. 1m87, 95 kilos mais je fais un régime 

Le Chat qui Fume c’est quoi ? C’est une petite société d’édition vidéo créée en 2005 et qui fêtera donc ses 12 ans cette année. Nous sommes 2 et nous faisons ça par passion.

Peux-tu nous parler des origines du chat qui fume ? Avec mon premier coéquipier, Heathcliff (qui, depuis, est parti mais Philippe a rejoint l’équipe), nous en avons discuté car nous nous emmerdions dans la vie. Nous avons décidé de créer une petite structure pour sortir les films que nous aimions. Nous n’y connaissions rien et nous nous sommes lancés. Totalement à l’arrache, sans rien savoir. Mais 12 ans plus tard nous sommes encore là et encore totalement à l’arrache.

Ici, on ne dévale pas d'escalier les membres révulsés mais le détour reste conseillé.

Ici, on ne dévale pas d’escalier les membres révulsés mais le détour reste conseillé.

(suite…)

Interview de Julien Garry / 6.12.16

Interview de Julien Garry / 6.12.16

Présentation

Bonjour, t’es qui ? Je m’appelle Julien Garry, mais j’ai pas encore vraiment réussi à m’attribuer une étiquette… Et en même temps le faut-il ?

Ça va ? J’veux dire la vie, la famille ? Ça biche.

Et sinon, tu as un vrai métier ? Non ! J’en ai eu, plusieurs même, j’ai pansé des chevaux, découpé des canards savoureux, posté du courrier un peu partout dans la campagne de notre belle Bourgogne et soigné les animaux de la SPA, mais non, aujourd’hui, plus de vrai métier, juste quelques études en cours.

241020161322

Un bouquin avec des bateaux. Rien à voir mais j’aime les deux. Et puis la couverture claque autant qu’un foc en pleine tempête.

(suite…)

Interviews du Vil Faquin / 25.10.16

Interviews du Vil Faquin.


Hugh,

Ici Vil. Une fois n’est vraiment (mais alors vraiment) pas coutume, c’est moi qui suis passé de l’autre côté du micro pour la postérité. Comment ? On m’informe que postérité n’est pas relatif à un quelconque encadrement de posters. Déception du public.

La première est signée par Coyotte, un ami rencontré durant mon temps chez Trollune à Lyon, qui anime désormais deux émissions radio pour la webradio Star7Radio – diantre, il y a beaucoup de radio dans cette phrase -, Gueules de Geeks, sorte de Grosses Têtes sur la culture geek, et Coyotte part en sucette, une émission où l’affreux larron a champ libre (durée, programmation, thématique, invités…) ; le tout avec une moyenne de 2.000.000 d’écoutes par émission dans le monde, ce qui n’est pas rien. C’est à l’occasion de cette seconde émission qu’il m’a proposé de venir enregistrer avec lui, lors du dernier festival Octogones à Lyon.

S’ensuivent trois heures de billevesées faquinesques où je suis amené à m’exprimer sur des sujets aussi variés que mon activité de critique sur La Faquinade, ma future boutique Terra Ludica ou encore mon amour du rap français qui sort des sentiers battus. Bref, un joli moment diffusé mercredi 19 novembre 2016 et que je vous invite à découvrir.

Pour l’écoute du podcast, c’est ici !

Et un peu plus bas, pour les courageux, une autre surprise.

Parés pour trois heures d'émission fofolle et inutile ?

Parés pour trois heures d’émission fofolle et inutile ?

(suite…)

Interview de Patrice Louinet / 8.7.16

Interview de Patrice Louinet.

Présentation

Bonjour, t’es qui ? Je suis Patrice Louinet, « expert mondial » de Robert E. Howard, comme a un jour dit l’autre. En clair et en bref, pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis un spécialiste de la vie et l’œuvre de Robert E. Howard, Père Fondateur de la Fantasy moderne (à importance égale avec JRR Tolkien), et comme on a dit beaucoup de choses stupides sur la vie, l’œuvre et le talent de mon auteur, et ce des décennies durant, je me bats depuis longtemps pour aider à le rétablir, et mon champ de bataille est vaste : les deux côtés de l’Atlantique, l’œuvre littéraire, les ouvrages de vulgarisation, le champ universitaire et les produits dérivés (jeu de plateau, jeu de rôle, bédé, et le prochain film avec Arnold S. (non, là, je rigole : il n’y aura jamais de prochain film avec Arnold S. !)

Ca va ? J’veux dire la vie, la famille ? Oui, j’ai plein d’activités diverses, avouées, cachées, mais suffisamment diverses et riches ; j’ai la vie dont j’ai toujours rêvé, je côtoie des gens que j’ai longtemps idolatrés. Bref, tel un schtroumph au bonheur écœurant, je suis joie.

Et sinon, tu as un vrai métier ? J’en ai trois, oui, et je suis aussi étudiant. J’aime changer de casquette. Faut dire que j’aurais du mal à changer de coiffure, alors…

Un guide qui est plus qu'un guide. C'est un programme de réhabilitation qui porte ses fruits !

Un guide qui est plus qu’un guide. C’est un programme de réhabilitation qui porte ses fruits !

(suite…)