Tolkien

Y F’rait Beau Voir / Les Aventures de Tom Bombadil

Les Aventures de Tom Bombadil (The Adventures of Tim Bombadil)

J. R. R. Tolkien

John Ronald Reuel Tolkien a déjà tant et tant été débattu sur le net multimodal. Que vous alliez sur Tolkiendil ou Elbakin et vous trouverez des dizaines de plumes toute plus au faîte du linguiste d’Oxford que votre serviteur. Ceci explique en partie le fait que je n’aborde que très peu le Eru Iluvatar de la fantasy.

Rajoutez à cela une chiée, chaque année, de nouveautés à prendre en compte, et vous vous retrouvez à devoir faire des priorités dans vos papiers. Et, même à deux articles par semaine, vous vous rendez-compte que, tout important qu’il fut pour vous, le professeur anglais doit céder sa place.

C’est pour ce genre de cas que j’ai monté ce format des Y F’rait Beau Voir qui, après 18 mois, semble avoir fait ses preuves et conquis un bon lectorat. Tant mieux ! Alors, après Le Silmarillion et Roverandom, nous revoilà à nous intéresser à cet écrivain formidable, clef de voûte d’univers littéraires modernes quasi inenvisageables sans ses travaux préliminaires.

Et comme cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de poésie et que, quitte à parler de Tolkien, autant prendre un ouvrage différent de ce qu’on lit partout, aujourd’hui on va parler du plus grand mystère des Terres du Milieu : Tom Bombadil.

Les couvertures de John Howe rendent n'importe quelle édition poche aussi sexy qu'un grand format. Même si l'illustration des Aventures de Tom Bombadil est issue du Hobbit.

Les couvertures de John Howe rendent n’importe quelle édition poche aussi sexy qu’un grand format. Même si l’illustration des Aventures de Tom Bombadil est issue du Hobbit.

(suite…)

Star Wars, un monde en expansion & De H.P. Lovecraft à J.R.R. Tolkien

Star Wars, un monde en expansion & De H.P. Lovecraft  à J.R.R. Tolkien

La Maison d’Ailleurs

La Maison d’Ailleurs est de retour. En tout cas sur la Faquinade, parce que ça fait un bail que les tomes 2 et 3 des Collections de la Maison d’Ailleurs, co-éditées avec Actu SF, sont dans les rayons des librairies. Mais le Faquin que je suis avait un peu oublié qu’il les avait dans un coin. Alors on se relance dedans, petit à petit, histoire de faire les choses bien.

Première chose, comme on avait déjà longtemps discouru sur l’édition et la forme de ces petits livres pour les deux premiers tomes de la collection – j’ai nommé Le Post-Apocalyptique et Les Super-Héros -, on ne va pas se replonger dedans. Après le bleu cyan et le rose, on a du jaune et du vert, l’intérieur est toujours aussi formidablement bien illustré et le prix est toujours attractif au vu de la qualité des ouvrages qui, s’ils sont évidemment courts (c’est le format qui veut ça après tout), ne manquent pas d’aborder des sujets parmi les plus sérieux et d’ouvrir la voie à d’autres.

Et comme à la Maison d’Ailleurs, ils sont gravement cools, leur retour après ces deux premiers tomes s’est effectué avec des gros morceaux : du Star Wars au programme et Lovecraft et Tolkien. C’est dire ! Allez c’est parti :

« Tiiiin tintintin tintintintintintin tintintintintintin tintintin tintintiiiiiiiin
TIN TIN TIN TIIIIIIN ! TIIIIIIN ! tintintintin TIN tintintintin TIN tin-tin-tin-tin !
« 

On finit par le côté nostalgie, avec la BO du film de Ralph Bakshi et le Retour du Jedi raconté par Dominique Paturel. Ouais, c'est toujours plaisant.

On commence par le côté nostalgie, avec la BO du film de Ralph Bakshi et Le Retour du Jedi raconté par Dominique Paturel. Ouais, c’est toujours plaisant.

(suite…)

Y f’rait beau voir / Roverandom

Roverandom (Roverandom)

John Ronald Reuel Tolkien

Comme dit dans la news de fin d’année, l’année 2015 s’ouvre pour moi sur un Tolkien Challenge qui me permettra enfin de me motiver à relire l’intégrale de Tolkien Père & Fils concernant les Terres du Milieu. Si je précise que je relirai tout ce qui concerne la Terre du Milieu, c’est fort justement parce qu’il y a aussi d’autres ouvrages du maître anglais qui sont plus ou moins, plutôt moins, liés à cet univers. C’est pourquoi je vais commencer par vous présenter l’un d’eux.

Huuu, what ? Oui, parfaitement, mais il y a une raison expliquant cela. En effet, si les Lettres du Père Noël constitue un ouvrage formidable pour peu qu’on ait un petit coeur tout saignant, elles n’apportent pas grand chose de ce qui fait la grâce de ce blog : les univers de l’imaginaire – quoique en ce qui concerne le Père Noël…

Roverandom a de multiples intérêts et je vous propose de les découvrir ici. Et puis, au final, même si ce n’est pas un livre qui se passe dans les Terres du Milieu, on peut dire que ça les préfigure pas mal.

Le premier a été écrit en 1927, l'autre rédigé entre la fin des années 20 et le début des années 30.

Le premier a été écrit en 1927, l’autre rédigé entre la fin des années 20 et le début des années 30.

(suite…)

Y f’rait beau voir / Le Silmarillion

Le Silmarillion (The Silmarillion)

John Ronald ‘Master‘ Reuel Tolkien

Comme je suis un gros fainéant et qu’en plus je suis actuellement bénévole sur une convention trop coolos dans la Capitale des Gaules, à savoir Octôgones, je n’aurais pas le temps nécessaire pour rédiger un billet habituel. Cela fait un moment que je voulais me lancer dans une nouvelle forme de billets, qui me serviront à vous dire quand même des trucs les jours où je n’ai pas trop le temps où lorsque je n’ai pas de lectures disponibles sous la main (c’est à dire rarement, in fine), et la conversation que j’ai eu hier soir avec la dorable Mono, que vous pouvez à votre aise vilipender, elle a l’habitude, m’a convaincu de la bsolue nécessité de lancer cette nouvelle section.

Une section d’assaut contre l’ignorance littéraire fondamentale. En tout cas dans le cas de ce premier article. Non pour faire simple, Y f’rait beau voir servira à vous donner de bonnes raisons de lire des ouvrages que je n’ai pas encore lu, ou alors que j’ai lu plein de fois, ou même que j’ai déjà présentés ou vais présenter dans un futur proche.

Je vais donc m’efforcer à m’exercer à écrire des billets courts et pertinents. Autant le dire tout de suite c’est pas gagné.

Comme vous pouvez le voir, j'ai une petite réserve de Tolkien, je reviendrai vous en parler régulièrement donc. Et dans le fond, on aperçoit les éditions Christian Bourgois, et elles sont jolies.

Comme vous pouvez le voir, j’ai une petite réserve de Tolkien, je reviendrai vous en parler régulièrement donc. Et dans le fond, on aperçoit les éditions Christian Bourgois, et elles sont jolies.

(suite…)