Série Z

BiZon

BiZon

Cyril Delon

Ou comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer le cinéma Français.

Avec son roman The Informers, l’auteur anciennement controversé Bret Easton Ellis décrivait la faune humaine de Los Angeles. Il nous montrait des personnages enfermés dans leur milieu social, perdant toute individualité dans leur recherche d’originalité et de célébrité, et vivant sans vraiment vivre. Je parle de ce bouquin déjà parce que c’est un blog de littérature et que je ne suis que toléré ici [ndlf : ha mais c’est qu’il en est conscient le bougre !], mais aussi car son titre a été traduit en Français par Zombies, terme qui semble approprié pour décrire les personnages.

Et ça tombe bien puisque nous allons parler de zombies. Mais de zombies made in France. En effet, le film du jour est bien plus confidentiel que les précédents. Il s’agit d’un projet indépendant bien de chez nous, sans visées commerciales et intitulé BiZon (zombi(e), donc, en verlan bien de chez nous). Et comme je n’ai pas tant de chose à dire que ça sur ce projet, je vais en profiter pour parler de la place des films de genres dans le cinéma français. NAH !

Bouh. Vous avez pas peur ? Bon, behn lisez cet article !

Bouh. Vous avez pas peur ? Bon, behn lisez cet article !

(suite…)