Post-peplum

Mythes et Idéologie du Cinéma Américain

Mythes et Idéologie du Cinéma américain.

Laurent Aknin

Le cinéma de genre, on vous en parle sur La Faquinade. Le Lemming Affranchi vous fait régulièrement des « petits » papiers à son propos et vous avez le plaisir de découvrir régulièrement des films fous et improbables ou de redessiner les contours des grandes productions. Cependant, dans ses papiers, il s’intéresse aux hommes et aux bandes de pellicules, mais peu aux évolutions globales de ce média fantastique et moderne qu’est le cinéma. Ce n’est pas son propos.

D’où l’intérêt de cet ouvrage signé Laurent Aknin, et qui rejoint, sur certains points, celui de Nikolavitch sur Mythe et Super-Héros. Sur certains points car Nikolavitch parlait de comics, alors qu’Aknin parle, avant tout, de cinéma et essaie de dresser un large plan d’ensemble du cinéma américain – et pas restrictivement hollywoodien car, même si les productions du saint bosquet y tiennent nécessairement une place importante, la part belle est également faite aux productions indépendantes, qui participent tout autant et sont aussi révélatrices des tendances, des courants et des idées de l’ensemble du milieu – dans l’époque moderne qu’est le XXIème siècle.

Et puis l’ouvrage aborde le point tout autant essentiel de la conquête culturelle des Etats-Unis, de leur rapport au monde et leur vision d’icelui, enfermant le lecteur du côté de la bannière étoilée pour une plongée dans un référentiel tout à fait différent, afin d’éclaircir les questions et les angoisses.

Here we go.

« I’m Batman. »

(suite…)