Pierre Auriol

La Fin du voyage

Après les horribles massacres du week end dernier à Paris, il nous a semblé que mettre en avant ce texte était un moyen à notre portée, et intelligent, d’apporter notre pierre à l’édifice. Pas de grande déclaration comme en janvier. Beaucoup de bonnes choses ont été dites, beaucoup de mauvaises aussi. Nous devons nous serrer les coudes et nous faire des bisous, ne pas oublier d’où nous venons et où nous voulons aller : vers plus de paix, d’amour et de joie de vivre comme disent nos amis du monde entier. Pour cela nous ne devons pas être ethnocentrés, une nouvelle fois : c’est à Ankara, à Beyrouth et en Irak, ce week end, que le monde libre a été frappé. Nous sommes tous humains et ce texte devrait nous servir pour apprendre du passé et ne pas recommencer (notamment en se lançant dans une guerre idiote, on ne vainc pas le terrorisme avec les armes). Et puis, à ceux qui veulent #PrayForParis : non merci. On en a déjà eu assez, des religions. Rappelez-vous que l’on doit chanter. Merci à tous, on vous aime. Courage ❤

La Fin du voyage – Postérité du Captain Cook

Pierre Auriol

Une fois n’est pas coutume – décidément je dis beaucoup cela dans mes récents articles – on ne va pas faire une critique à proprement parler d’un ouvrage. Pourtant on va bien parler d’un bouquin en particulier, celui que vous voyez ci-dessous, de son auteur et de son contenu. Bon alors, je vous entends d’ici, qu’est-ce que c’est quoi qui change en définitive ?

Et bien sur la forme pas grand chose. Mais c’est plutôt sur le fond. Parce que le présent article va en effet servir de billet d’humeur, également, d’exutoire et de miroir d’actualité. Parce que les thèmes abordés sont incroyablement d’actualités et que chaque jour, un peu plus, nous sommes confrontés à l’accès à notre continent – l’Europe – de centaines de milliers de voyageurs qui y voient, eux aussi, la fin du voyage.

Aujourd’hui, on va parler de voyage, certes, mais pas que. Aujourd’hui, on va parler philo.

C'est le voyage où la découverte qui est venue le premier ? Hein ?

C’est le voyage où la découverte qui est venue le premier ? Hein ?

(suite…)