anthologie

Star Ouest

Star Ouest

Collectif

A lire sur ça.

Voilà un petit bout de temps déjà que Dionysos, du Bibliocosme, bénévole sur le salon ImaJn’ère, organisé par l’association éponyme,  m’avait proposé de me faire parvenir l’anthologie dudit salon afin d’en parler sur La Faquinade. J’avais bien entendu accepté et puis, vous savez ce que c’est : les lignes éditoriales pleines et le manque de temps, puis les vacances approchant, j’ai fini par repousser la critique du bouzin jusqu’à ce fameux mois qui nous occupe aujourd’hui, avec son thème cocasse et chantant : Août, c’est nouvelles coûte que coûte !

Un mois entamé, je le rappelle, avec notre dernier article sur Le Programmeur de Mémoire de Jessica Brody, petite nouvelle parue gratuitement chez le Diable Vauvert et qui nous a permis de réfléchir sur la place de la nouvelle dans l’édition, une réflexion idéale pour lancer ce mois.

Star Ouest est donc un ouvrage collectif, idéal pour entrer dans le vif du sujet, une anthologie regroupant à la fois novices, habitués du genre et auteurs reconnus, elle nous emmène dans un univers à la mode ces temps-ci : le space western, qui sera également la thématique reine de la Convention Octogônes, à Lyon le premier week end d’octobre. Quand on vous dit qu’on est dans l’move !

« Un Être solitaire sous les pluies d’étoiles filantes des confins, Il veille au grain. Tout ce sur quoi Son regard se pose est en Sa Sainte Garde. » – Elégie à Sa Sainteté Patounator.

(suite…)

Publicités

Alternative Rock

Alternative Rock (Alternative Rock)

Collectif

2015 commence, et avec mon challenge perso et ma volonté de re-lire tout Tolkien. Mais bon on va commencer avec un livre que j’ai lu l’an passé – haha – à savoir le recueil de nouvelles Alternative Rock. Le moins que je puisse dire c’est que, malgré les thèmes excitants et de très nombreux atouts, je n’ai absolument pas accroché. Chose exceptionnelle, je me suis tellement ennuyé de l’incohérence d’ensemble qu’à plus d’un moment j’ai voulu laisser tomber. J’ai lu pas mal de BD entre chaque nouvelle pour faire passer la pilule.

Alors comme chacun des ouvrages dont je vous parle ici, tout cela reste subjectif et caution à l’humeur du temps. Mais toujours est-il que ça l’a pas fait. Toutefois j’ai conscience que ce recueil a des atouts non négligeables sur bien des aspects et c’est pour ça que je m’efforce tout de même de vous le présenter.

Et puis une anthologie Baxter, Dozois, Dann, Swanwick, Jon Williams, Moorcock et MacLeod, c’est difficilement dégageable d’un soufflet.

La jolie couverture qui ment. En tout cas à moi, elle m'a menti. Et je la hais pour ça.

La jolie couverture qui ment. En tout cas à moi, elle m’a menti. Et je la hais pour ça.

(suite…)